Comment faire pour entrer à la Maison St François de Sales?

Une année pour prendre le temps d’écouter Dieu et de lui répondre!

 

A qui est destinée cette Année de Fondation spirituelle?

 

A toute personne qui ressent un appel à devenir prêtre dans son diocèse. Jeune ou moins jeune, Dieu appelle et ne regarde pas selon l’apparence, ni selon l’âge.

Toutefois, poumarche_sable_225x337r que cette année de fondation spirituelle puisse être pleinement profitable, un discernement est nécessaire.

Cela passe de différentes manières:

  • par la rencontre avec un accompagnateur spirituel, prêtre qui va aider à savoir si c’est le moment, si c’est la bonne décision à prendre.
  • par la rencontre avec son évêque. Successeur des apôtres, sa première mission est de veiller sur ses prêtres et les futurs prêtres. C’est lui qui envoie in fine à la Maison St François de Sales.
  • par la rencontre avec le supérieur de la Maison St François de Sales. Envoyé par son évêque, le jeune rencontre le prêtre responsable de la Maison St François de Sales.

 

 

Et si je me pose la question de rentrer en septembre prochain?

Après avoir pris le temps de discerner avec un prêtre (sur un temps long), en accord avec lui, tu peux prendre sans tarder contact avec ton évêque, c’est lui qui t’aidera à voir clair dans tes questions et t’aiguillera vers le lieu où tu pourras continuer ton discernement.

 

Et si je n’ai pas vraiment d’attache? Comment faire?

 

Le prêtre incardiné dans un diocèse, est un prêtre qui fait le choix de se donner à un peuple, d’entrer dans une fraternité qui réunit tous les prêtres d’un même diocèse réunis autour de son évêque. Il est vrai que dans nos histoires personnelles, nous pouvons connaître beaucoup de mobilité, et de ne pas trop savoir d’où on vient vraiment, sans avoir d’attaches particulières. Les évêques sont bien conscients de cela, et c’est avec confiance et bienveillance que l’on peut parler de ces questions.  L’année de fondation spirituelle participe à ce discernement. Toujours envoyé par un évêque pour marquer que l’on ne s’envoie pas tout seul, le discernement se poursuit.