Pour avancer

Samuel se leva et alla près d’Elie et dit : « Me voici puisque tu m’as appelé. » Alors Elie comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant et il dit à Samuel : « Va te coucher et, si on t’appelle, tu diras : 
Parle, Seigneur, car ton serviteur écoute. » (1 S 3,8-9)

 

Pour avancer, l’année de fondation spirituelle vise trois objectifs:

 

  • Connaître Dieu: apprendre à le connaître comme une personne, à entrer dans une amitié profonde, à reconnaître sa voix, à recevoir sa Parole pour soi…
  • Se connaitre: se découvrir, avec son histoire marquée par la présence de Dieu, par la blessure du péché, par l’appel de Dieu à être un homme libre et heureux…
  • Découvrir ce que Dieu attend de nous. Quel est l’appel particulier que Dieu me fait? Comment vais-je répondre concrètement à l’appel à la sainteté commun à tout baptisé?

 

La suite du Christ ne va pas sans la découverte des talents et charismes dont il nous a fait don, mais aussi celle de nos pauvretés et de nos faiblesses. Cette année de fondation spirituelle permet de se remettre entièrement à Dieu, en vérité, en apprenant à mieux se connaître pour mieux se donner.

 

L’accompagnement spirituel

 


1E_PereSpiPour parcourir ce chemin, chacun dispose d’un guide, son 
père spirituel, qu’il rencontre chaque semaine.

  • C’est lui qui aide à reconnaître l’action de Dieu dans la vie quotidienne et la manière dont Dieu nous a conduits jusque là.
  • C’est lui qui encourage et soutient lorsque les forces manquent ou quand nous sommes dans l’obscurité intérieure.
  • C’est lui qui nous aide à rechoisir la conversion, en nous permettant de reconnaître les appels de Dieu.
  • C’est lui qui nous apprend à relire notre vie pour y discerner un appel de Dieu.Saint François de Sales en fait une description pleine finesse :

« Il faut donc avoir cet ami fidèle qui, en tout, guidera nos actions selon ses avis et conseils, et par ce moyen nous garantira des pièges du malin. Il sera pour nous un trésor de sagesse au cours de nos chagrins tristesses et chutes. Pour alléger et consoler notre cœur, en cas de maladie spirituelle, il sera un remède efficace. Il nous gardera de tout mal, et ce qu’il y a de bien en nous, il le fera fructifier. Et s’il nous arrive une chute grave, il fera en sorte qu’elle ne soit pas mortelle car il nous relèvera »
(St François de Sales, Introduction à la vie dévote).

La retraite de saint Ignace

 


1E_RetraiteIgnaceEnfin, une grande retraite de 
discernement de 30 jours, généralement selon les Exercices de Saint Ignace, permet à la grâce de Dieu de ressaisir l’ensemble de l’année pour une décision libre de continuer au séminaire ou non.

Cette grande retraite est un des trésors de l’Église. « Elle constitue non seulement une pause tonifiante et affermissante pour l’esprit, au milieu du bruit de la vie moderne, mais encore aujourd’hui il s’agit d’une école irremplaçable pour introduire les âmes à une intimité majeure avec Dieu, à l’amour de la vertu et la vraie science de la vie, comme don de Dieu et comme réponse à son appel » disait Bienheureux Paul VI.